Message du nouvel an du président

 

NOTE: English version follows.  “Year of the Ox” by Cruise-sensei.

Chers amis de la Fédération Canadienne de Kendo et des Arts Associés (Iaido et Jodo),

Nous voici donc tous rendus à la fin de cette année 2020,  si éprouvante pour certains d’entre nous, loin de nos Shinai, Jo ou Iaito.

C’est bien sûr une ligne d’arrivée attendue que ce 31 décembre 2020, mais aussi une ligne de départ et d’espoirs pour 2021. Nous allons tous la commencer, nantis de bonnes résolutions plus ou moins naïves et du désir légitime de reprendre nos forces mentales et physiques 

Cette année, très peu d’entre nous aurons la joie de se réunir avec la famille éloignée et avec les amis de nos dojos respectifs. Ce vide affectif, nous pouvons le combler par des images ou des pensées d’autrefois qui sommeillent dans notre mémoire, nous rappelant ce temps d’insouciance où ce virus nous était inconnu. 

Je voudrais partager l’une de ces images du passé avec chacun d’entre vous. 

En effet, à chaque nouvelle année, j’associe avec plaisir mes vœux de bonne année avec le calendrier des signes du Zodiaque chinois qui a choisi, dès le 12 février 2021 l’image du bœuf, animal immense, imposant et tranquille. 
Je dirais “un sage” parmi les sages de l’Arche de Noé.

Excusez-moi de prendre un ton personnel, mais quand je vivais en Afrique (1968-1971) à Dar Es Salaam en Tanzanie, je l’ai vu tirer des charges impossibles, sous le fouet et un soleil brûlant, et redoubler d’efforts sans jamais se rebeller. 
J’ai alors admiré sa puissante physique, sa force de caractère et sa douceur d’être vivant, né libre et qui accepte tranquillement son destin, quel qu’il soit.

Sera-t-Il votre image pour 2021? 

Cette parenthèse animalière est proche de ce magnifique sursaut d’énergie, fait de force tranquille et de résilience des candidats au titre de Shogo 2020 qui m’a surpris dans ce panorama désertifié d’activités martiales et de résignation morose.

Quatorze pratiquants du kendo, Iaido et Jodo ont soumis leur candidature, résolus à avancer sur le chemin difficile de cet examen écrit (Renshi pour les 6ème Dan et Kyoshi pour les 7ème Dan). 

Loin de son Dojo et de ses amis, il faut du courage pour s’inscrire et se mettre au travail, le front soucieux, devant une page blanche. Le Shogo permet de se mettre à jour et de faire son propre bilan, des gains et des pertes envers notre Art.

Le Comité d’évaluation du titre de Shogo, sous la direction de Kimura Shigeo Sensei, le juge en chef de la FKC, a reçu les essais de nos trois arts, Kendo, Jodo et Iaido. 
Tous ont passé brillamment l’examen. 

Pour ne rien perdre de ces travaux écrits pendant la pandémie, la FKC en publiera certains sur notre page web anonymement et avec l’autorisation des auteurs.

Actuellement, les projets d’examens, de compétitions ou de toutes autres activités pour 2021 sont encore flous pour le Canada et la plupart des autres 59 fédérations affiliées à la FIK.

Le comité national de Kendo de la France (CNKDR), lors du BODM de la FIK du 28 octobre 2020, a cependant proposé l’agenda suivant pour le prochain WKC de Paris.

1. Janvier 2021: Proposition: février, mars, avril ou mai 2022
2. Avant juin 2021: Validation par la FIK lors du BODM 
3. Septembre 2021: Décision finale selon la nature de la pandémie de la Covid-19 

Plus que jamais, devant ces incertitudes, la thématique posée pour l’obtention du Shogo Kyoshi : « Le Kendo, une discipline à vie » est pertinente et d’actualité. 

C’est en félicitant les nouveaux gradués du titre de Shogo Renshi ou Kyoshi, et au nom de nos directeurs de la FCK et du comité d’évaluation des Shogo ainsi que Kimura Shigeo Sensei, juge en chef national, que je vous adresse mes meilleurs vœux 2021 pour l’année du Bœuf. 

“Happy Kendo, Happy Iaido and Happy Jodo 2021!”

Bonne année à tous!

Christian D’Orangeville
Président de la Fédération  

New Year’s message from the President

 

Dear friends of the Canadian Kendo Federation and Associated Arts (Iaido and Jodo)

Here we all are, at the end of this year 2020 so challenging for some of us, far from our Shinai, Jo or Iaito.

It is of course a finish line expected on December 31, 2020, but also a starting line filled with hopes for 2021. We are going to start it, armed with good resolutions that are perhaps naïve, and with the legitimate desire to regain our mental and physical strength.

This year, very few of us will have the joy of gathering with distant family and friends from our respective dojos. We can fill this emotional void with images or thoughts from the past that lie dormant in our memory, reminding us of that carefree time when this virus was unknown to us.

I would like to share one of these images from the past with each of you.

Indeed, each new year, I am pleased to associate my New Year’s greetings with the Chinese zodiac calendar, which will be, as of February 12, 2021, the image of the ox, an immense, imposing, and calm animal. I would say “a wise man” among the wise men of Noah’s Ark.

Pardon me for taking a personal tone, but when I lived in Africa (1968-1971) in Dar Es Salaam, Tanzania, I saw him pull impossible loads, under the whip and a scorching sun, and redouble his efforts without ever rebelling. I then admired his powerful physique, his strength of character and his gentleness as a living being, born free and who quietly accepts his destiny, whatever it may be.

Will he be your image for 2021?

This animal-related story resonates with the magnificent burst of energy, made of quiet strength and resilience, of the candidates for the title of Shogo 2020, which surprised me in this deserted panorama of martial activities and morose resignation.

Fourteen practitioners submitted their candidacy, determined to advance on the difficult path of this written exam (Renshi for the 6th Dan and Kyoshi for the 7th Dan).

Far from our Dojo and our friends, it takes courage to register and to set to work, with a worried mind, in front of a blank page. The Shogo allows us to update oneself and to make one’s own assessment, gains, and losses towards our Art.

The Shogo Title Evaluation Committee, under the direction of Kimura Shigeo Sensei, the CKF Chief Referee, received the essays of our three arts, Kendo, Jodo and Iaido. All passed the exam with flying colours.

In order to not lose any of these essays written during the pandemic, the CKF will publish some of them on our web page anonymously and with the permission of the authors.

Currently, plans for examinations, competitions, or any other activities for 2021 are still unclear for Canada and most of the other 59 federations affiliated with the CKF.

The French National Kendo Federation (CNKDR), at the time of the BODM of the FIK of October 28, 2020, however proposed the following agenda for the next WKC of Paris.

1. January 2021: Proposal: February, March, April, or May 2022
2. Before June 2021: Validation by the FIK BODM
3. September 3, 2021: Final decision according to the nature of the Covid-19 pandemic.

More than ever, in the face of these uncertainties, the theme for the Shogo Kyoshi: “Kendo, a discipline for life” is relevant.

It is in congratulating the new graduates of the Shogo Renshi or Kyoshi title, and on behalf of our CKF Directors and the Shogo Evaluation Committee and Kimura Shigeo Sensei, National Chief Referee, that I extend my best wishes for the Year of the Ox in 2021.

“Happy Kendo, Happy Iaido and Happy Jodo 2021!”

Happy New Year to all!

Christian D’Orangeville
CKF President